Pour aller plus loin, de nombreux organismes sont là pour vous aider financièrement, en voici une liste non exhaustive :

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) 

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique permet de déduire de l’impôt sur le revenu 30% des dépenses réalisées (montant plafonné), pour certains travaux d’amélioration liés à la performance énergétique. Dans le cas où le crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt dû, ou si vous êtes non-imposable, l’excédent vous est remboursé.

L’éco-prêt à taux zéro

« L’éco-prêt à taux zéro » est un prêt à taux d’intérêt nul et accessible sans conditions de ressources, pour financer un ensemble cohérent de travaux d’amélioration de la performance énergétique. L’éco-PTZ permet de bénéficier d’un prêt à taux zéro de 30 000 euros maximum. Les travaux doivent être effectués par des entreprises RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour être financés par ce prêt.

La TVA à taux réduit

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) met en œuvre le programme national « Habiter Mieux ». Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’une aide et d’un accompagnement pour rénover votre logement. Les travaux doivent permettre de diminuer de façon significative les pertes d’énergie de votre logement.

Le programme «Habiter Mieux» de l’ANAH

L’Anah peut financer vos travaux s’ils permettent de faire diminuer votre consommation énergétique d’au moins 25 %. De plus, un accompagnement est possible à toutes les étapes de votre projet.

Les aides des fournisseurs d’énergie

Certaines entreprises vous proposent des primes, des prêts bonifiés ou des diagnostics si vous envisagez de réaliser des travaux d’économies d’énergie. Ces aides opèrent dans le cadre du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE).

L’exonération de la taxe foncière

Les collectivités locales peuvent, sur délibération, proposer une exonération partielle ou totale de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB). Pour savoir si votre commune ou votre département a voté cette exonération de la taxe foncière, il vous suffit de contacter votre mairie.

Les aides des collectivités locales

Certaines régions, départements, intercommunalités, communes peuvent accorder des aides complémentaires aux aides nationales dans le cadre de la réalisation de travaux de rénovation énergétique. Pour être accompagné dans votre projet et son financement, vous pouvez contacter les Points rénovation info service. Des conseillers vous indiqueront les aides à votre disposition.

Les subventions de l’ADEME 

Afin d’accompagner la transition énergétique et écologique en France, l’ADEME se dote d’une nouvelle organisation de ses aides financières à destination des copropriétés.