Category

Non classé

Une des premières copropriétés lyonnaises soutenue par le dispositif ECORENO’V

By Non classéNo Comments

ecorenov ALELa copropriété « Les Eglantiers » de Tassin-La-Demi-Lune près de Lyon est une des premières de la métropole soutenue par le dispositif ECORENO’V. C’est le bureau d’études lyonnais du groupe Nepsen, Sintec, qui a réalisé la maîtrise d’œuvre de ce projet

Qu’est-ce qu’ECORENO’V ?

Ecoréno’v est un dispositif mis en place par la métropole de Lyon et financé par la région Auvergne-Rhône-Alpes et l’ADEME. Le but de ce service est de conseiller, accompagner et aider à financer les projets d’éco-rénovation dans les bâtiments privés. Pour bénéficier de l’aide d’Ecoréno’v, il faut passer par l’agence locale de l’énergie (ALE) de Lyon, qui donne accès à toutes les démarches.

Concrètement, le dispositif écoréno’v permet de :

–          Disposer d’un guichet d’information qui permet d’accompagner au cas par cas les projets d’éco-rénovation, gratuitement (Demander des informations aux conseillers de l’ALE de Lyon)

–          Disposer d’une aide financière conséquente sans différencier les propriétaires lorsqu’ils s’engagent dans une rénovation globale et performante de leur bâtiment :

  • 3 500 € pour les projets dits « exemplaires » c’est-à-dire que la rénovation atteint le niveau BBC
  • 2 000 € pour les projets « ambitieux », c’est-à-dire que la rénovation effectuée permet de diminuer de 35% les consommations d’énergie.

Ce service s’inscrit dans la politique Habitat et Logement de la métropole, qui s’engage dans la lutte contre le réchauffement climatique :

« Éco-rénover, c’est mettre en œuvre des travaux de rénovation pour améliorer les performances énergétiques d’un bâtiment. Pour être efficace, cette démarche doit être menée de façon globale : isolation de la façade, renouvellement du système de chauffage de l’ensemble de l’immeuble dans le cas d’une copropriété, isolation des murs du toit et du plancher dans le cas d’une maison individuelle par exemple »

A l’occasion de la rénovation énergétique, l’agence locale de l’énergie de Lyon a réalisé un reportage vidéo lors de la visite de chantier du 14 juin 2016.

Caractéristiques de la copropriété

La copropriété « Les Eglantiers » date de 1970. Elle est composée de 40 copropriétaires qui ont tous voté pour une rénovation énergétique globale de leur bâtiment. Le prix élevé de l’énergie, qui correspond à la moitié des charges des propriétaires, est l’élément le plus important dans cette prise de décision. Mais les occupants souffraient aussi de problème d’inconfort et d’humidité dans leurs logements.

Plusieurs scénarios de travaux leur ont donc étés proposés suite à la réalisation d’un audit énergétique. Les copropriétaires n’ont pas choisi le simple ravalement de façade mais un scénario plus exigeant en matière d’économies d’énergie. Le programme retenu a été un ravalement de façade avec isolation extérieur et ventilation performante.

L’objectif était d’atteindre le label BBC (Bâtiment Basse Consommation). Et d’après les chiffres estimés, les économies d’énergies seront au rendez-vous. En effet, le bâtiment devrait passer de 219kWh/m².an à 80kWh/m².an soit une réduction de plus de 63% de la consommation d’énergie sur une année.

Grâce au dispositif Ecoréno’v, les propriétaires ont tous bénéficié de 3500 euros d’aides. Ils ont aussi eu accès à l’éco-prêt à taux zéro collectif et à la revente des certificats d’économies d’énergie. Les plus modestes d’entre eux (soit 2 appartements) ont reçu une aide supplémentaire de l’ANAH. Enfin, les propriétaires occupants ont obtenu le crédit d’impôt transition énergétique sur leurs travaux d’isolation et de chauffage (30% main-d’oeuvre et fourniture).

Le bâtiment est aujourd’hui remis à neuf, économe, tout cela pour un coût inférieur à une rénovation standard.

Les acteurs du projet

La maîtrise d’oeuvre de cette rénovation a été assurée par le cabinet Godefroy Architectes et le bureau d’études Sintec Ingénierie (Groupe Nepsen).

Le syndic, la Société Gestion du point du jour, a accompagné et soutenu les copropriétaires tout au long du projet.

Copropriétaires, candidatez au programme ECO-Rénovons Paris!

By Non classéNo Comments

Dans la lignée de l’adoption en 2007 du  Plan Climat Energie  le programme Eco-Rénovons Paris propose :

  1. Un accompagnement pour toutes les copropriétés inscrites et éligibles
  2. Des subventions exceptionnelles aux 1000 copropriétés lauréates 

image ecorenovons

                                                                                                                                                                               Source Image: Plaquette Eco-Rénovons Paris- Mai 2016

Accompagnement pour toutes les copropriétés du programme Eco-Rénovons Paris

  • Inscription 

Toutes les copropriétés peuvent se rendre sur le site Coachcopro et s’engager dans le programme en remplissant un dossier de candidature.  A toute étape de la rénovation de leur copropriété- audit ou travaux- la copropriété peut candidater au Programme.

  • Critères d’éligibilité au programme

Une commission validera votre candidature sur la base de trois critères :

  1. Le potentiel d’amélioration énergétique et environnementale du projet de travaux
  2. La motivation des propriétaires
  3. La cohérence entre le projet envisagé et la capacité des propriétaires à le mener à bien (cohérence technique et capacité financière)

Pour être éligible le syndicat doit être lauréat de l’appel à candidature de la Ville de Paris. Les critères suivants sont alors considérés :

  1. 75 % des lots principaux de la copropriété doivent être destinés à l’habitation
  2. Au moins 20% des propriétaires occupants doivent être éligibles aux aides de l’ANAH
  3. Le niveau de loyers pratiqués par les propriétaires bailleurs par rapport aux loyers définis par l’OLAP
  • Accompagnement technique

Le programme Eco-rénovons Paris propose un accompagnement gratuit et personnalisé à toutes les phases de montage du projet de la copropriété, par un conseiller éco-rénovation qui s’appuie sur une équipe pluri-disciplinaire spécialisée dans la rénovation des copropriétés (appui méthodologique, conseils techniques, ingénierie financière, assistance administrative et juridique).

  • Accompagnement financier

Le programme Eco-rénovons Paris aide à la mobilisation de toutes les aides financières existantes, pour les phases audit et travaux, et en particulier des subventions spécifiques créées par la Ville de Paris pour le programme Eco-rénovons Paris

Subventions pour les lauréats du programme Eco-rénovons Paris

Le programme éco-rénovons Paris s’accompagne de subventions agrées aux 1000 lauréats. En 2016, un premier appel à candidature est ouvert du 12 mai au 31 octobre. Les aides se déclinent sous deux formes:

  • Aides performancielles 

objectif eco renovons

  • Aides par objectif

objectif eco renovons

Un tiers partie indépendant coordonnant la mise en relation entre copropriétaires et professionnels

Eco-Rénovons Paris est une démarche participative et multi-partenariale, qui s’appuie sur le bilan des nombreuses initiatives menées par la Ville de Paris au cours des années précédentes.

Ce programme est lancé par la Ville de Paris, en partenariat avec la DRILH, l’Anah, l’Agence Parisienne du Climat, et les opérateurs de l’habitat privé SOLIHA et Urbanis.

A travers le dispositif CoachCopro®, l’Agence Parisienne du Climat a également pour mission d’animer avec ses partenaires la filière professionnelle de l’éco-rénovation. Les professionnels peuvent, comme PAZIAUD, s’affilier au dispositif CoachCopro®.

Sources :

COACHCOPRO :  https://paris.coachcopro.com/actualites/article/candidatez-a-eco-renovons-paris

Paris.fr :  http://www.paris.fr/ecorenovonsparis

Fin des travaux à la copropriété Gaston Lauriau de Montreuil, lauréate de l’appel à projets ADEME « copro durable »

By Non classéNo Comments
avant après copro montreuil

Photos de la copropriété avant/après travaux

Une rénovation de copropriété exemplaire, de nombreuses aides et subventions, l’usager au cœur de la démarche, c’est ce que célébraient les différents acteurs de ce projet mercredi 30 mars.

Description du projet

La copropriété est située dans le centre-ville de Montreuil, au cœur d’un projet de renouvellement urbain. C’est un immeuble construit en 1973, dont le dernier ravalement date de 1987. Il dispose de 53 logements ainsi qu’un atelier de menuiserie. Un Audit Global partagé  a été réalisé en amont, donnant des éléments très concrets aux copropriétaires : plan global de rénovation,  plan de  financement des  travaux, coût total de possession sur 25 ans. La copropriété a également été accompagnée par l’ARC et MVE.

Les travaux réalisés :

  • Isolation thermique des façades et pignons par l’extérieur
  • Remplacement des fenêtres antérieures à 2004
  • Remplacement des volets roulants et isolation des coffres
  • Reprise d’étanchéité des balcons et des garde-corps dégradés
  • Isolation du plancher bas
  • Amélioration de la Ventilation Mécanique Contrôlée
  • Mise en place de vannes d’équilibrage sur le circuit de distribution de chauffage
  • Désenfumage automatique des cages d’escaliers et mise en sécurité des toitures

Tout cela en suivant la charte Chantier Vert : accès, propreté, sécurité, limitation des nuisances (bruits, poussière), gestion et tri des déchets.

Un projet subventionné à hauteur de 33.3%

La synergie entre les différents acteurs du projet a permis des délais de réalisation exceptionnels (2 ans) et l’obtention de nombreuses subventions :

  • 150k€ subventions région
  • 37k€ subventions ADEME
  • 137k€ subventions ANAH
  • 40 k€ subventions CITE
  • éligible à l’Eco-PTZ

Cette copropriété a été  lauréate de l’appel à projet ADEME – région Île-de-France « copro durable » et participe aux Trophées de la construction organisés par Batiactu.

Inauguration

Une visite de fin de chantier a été organisée mercredi 30 mars par l’ADEME : « La visite de la Copropriété Gaston Lauriau ce matin a permis de montrer que la réussite d’une opération de rénovation énergétique repose en grande partie sur l’engagement et la mobilisation d’une chaîne complémentaire d’acteurs, de partenaires techniques et financiers, au premier rang desquels les membres du Conseil syndical, qui par leur conviction, dynamisme et ténacité ont permis d’enclencher la démarche.

En tant qu’Agence Locale de l’Energie et du Climat, ancrée sur l’Est parisien depuis plus de 15 ans, nous sommes particulièrement heureux d’être l’un des maillons de cette chaîne, grâce à l’appui des collectivités et partenaires engagés de longue date»  indique la direction de MVE, l’agence locale de l’énergie et du climat.

 

Syndic : Cabinet Porcheret

Bureau d’études : Paziaud Ingénierie, groupe Nepsen

Entreprise travaux : Bati-renov, Airclimat

Accompagnateurs : ARC, MVE, ANAH, ADEME, Région IDF

La transition énergétique : concrètement, qu’est-ce que c’est ?

By Non classéOne Comment

bandeau-sous-site-energie

On entend souvent parler de transition énergétique mais concrètement, qu’est-ce que c’est ?

La notion de transition énergétique est principalement basée sur le fait de remplacer les énergies non renouvelables par des énergies renouvelables.

  • Qu’est-ce que les énergies renouvelables ?  Ce sont des sources d’énergies dont le renouvellement naturel est assez rapide pour qu’elles puissent être estimées comme inépuisables à l’échelle de temps humaine. Les principales sont : Énergie solaire, Énergie solaire thermique, Énergie photovoltaïque, Énergie éolienne, Énergie hydraulique, Biomasse, Énergie géothermique

Or, en 2012, 75 % de la production totale d’électricité en France provenait de l’énergie nucléaire.

La réglementation inscrit enfin une loi visant à réduire et réguler cette consommation d’énergie fossile. C’est la loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte,  qui concrétise cette démarche.

Objectifs :

L’objectif de cette loi est de construire un nouveau modèle énergétique français. Elle vise à créer une «croissance verte » (100 000 emplois espérés sur 3 ans) en réduisant la facture énergétique de la France et en favorisant des énergies « nouvelles », propres et sûres. Elle agit sur 5 points principaux :

  • Réduire la part du nucléaire à 50% de la production d’électricité
  • Développer les énergies renouvelables
  • Rendre les transports moins polluants
  • Réduire les déchets et améliorer le recyclage
  • Lutter contre le gaspillage alimentaire

Focus sur la rénovation des bâtiments : 

Concernant le secteur du bâtiment, l’objectif principal est de rénover 500 000 logements chaque année, dont au moins 50% occupés par des ménages aux revenus modestes. Certaines rénovations importantes comme un ravalement de façade par exemple (rénovations lourdes) seront soumises à des obligations énergétiques. Pour les bâtiments publics, il est nécessaire d’aller plus loin dans la performance énergétique. Ils doivent être à énergie positive et utiliser des matériaux biosourcés dès que cela est faisable.

Des objectifs ambitieux, tout autant que ceux de la COP 21. Espérons que ni les uns ni les autres ne resteront des incantations politiques !